Le Nirvana des sportifs : Whatta Weekend

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles j’ai honoré cet article avec une photo de la couverture de la magnifique collection d’essais de Charley Pierce.

La moindre n’est pas qu’elles sont adroitement perçues et délicieusement rendues.

Écrire sur n’importe quel sujet ne va pas beaucoup mieux. Vérifiez-le.

Mais aussi, si comme certains ici, vous avez peu d’autre vie et que vous vous nourrissez de compétitions sportives, c’est-à-dire que vous êtes un Sportif (non genré), ce fut un véritable smorgasbord d’un week-end.

Avec l’avantage périphérique pour certains, qu’ils pouvaient regarder sans que leurs équipes préférées ne soient en compétition, éliminant ainsi le facteur d’angoisse.

Comme les fans de Buckeye. Comme les fans de Cardinal. Comme les supporters des Lions.

* * * * *

Tout a commencé, dans ces environs en tout cas, par l’observation vendredi soir d’une pieuvre sur la glace.

Certains lecteurs peuvent obtenir la référence, même s’ils s’en fichent.

C’est un truc du Detroit Red Wing. Et les Wings renaissants sous le nouvel entraîneur Derek Lalonde ont amorcé leur saison avec un jeu blanc de 3-0 contre les Canadiens de Montréal. Puis a suivi cela avec un W samedi soir contre les Devils de Jersey, 5-2.

Souvenez-vous de ce nom : la recrue 6-8 Elmer Soderblom.

En parlant d’efforts sportifs auxquels les anciens élèves de ce côté-ci de l’étang prêtent peu d’attention, il faut mentionner la victoire 2-0 de Tottenham Hotspurs sur Everton samedi dans l’EPL.

La victoire 1-0 de Liverpool sur Man City à Anfield dimanche était également une huée.

Sports Guy était sur une lancée.

De plus, il y avait tout ce baseball, y compris un match qui s’est transformé en double en-tête.

J’adore que les u-dogs Padres et Phillies soient passés au NLCS. Si les Gardiens, qui auraient vraiment dû être renommés Spyders pour rester dans la tradition de Cleveland, pouvaient fermer l’empire du mal ce soir, ce serait vraiment génial.

Dimanche signifiait NFL Red Zone, ce qui est toujours un régal. Surtout pour l’heure qui commence à 3h15.

Surtout quand vous avez une bataille d’élites comme KC contre Buffalo, Mahomes contre Allen. Bien que Tony Romo puisse utiliser une perfusion de thorazine.

Surtout quand des paillassons comme les Jets et les Giants commencent à montrer du courage.

Ce n’est pas le cas, surtout lorsque le fils préféré de l’Université de Los Angeles, Lamar Jackson, continue sa fumblite. J’aurais dû signer un contrat, mon pote.

* * * * *

Mais bien sûr, tout était surmonté de peau de porc universitaire, où le samedi était un jour comme aucun depuis 1993.

C’était la première fois depuis lors que trois matchs le même jour mettaient en vedette des écoles qui se battaient au moins 5-0.

État de Pennsylvanie au Michigan.

État de l’Oklahoma au Texas Christian.

Et celui qui a été à la hauteur de tout le battage médiatique et plus encore, Alabama at Tennessee.

Qui comportait un duel QB entre un appelant aussi prêt que jamais joué au jeu, Bryce Young, et l’étoile montante Hendon Hooker. De plus, l’émergence d’un nouveau super large, Jalin Wyatt de Rocky Top, qui a capté 6 passes pour 207 verges, dont 5 touchés.

Le match a été gagné, après que le botteur de Crimson Tide ait raté un FG avec : 15 au compteur. Ce qui était amplement suffisant pour que Hooker place les Vols dans la gamme FG, où Chase McGrath a frappé la peau de porc à travers les montants à 40 mètres pour un 52-49 W au buzzer.

Les fans ont pris d’assaut le terrain, coûtant à l’école cent grosses amendes SEC. “Pas de problème”, a déclaré l’exubérante et fumeur de cigares.

Les grenouilles cornues ont rassemblé les cowboys en OT. Dans la grande maison, les Wolverines ont montré qu’ils étaient réels en piétinant les Nittany Lions.

De plus, il y avait trois autres matchs dans lesquels les deux écoles étaient classées.

Le Kentucky s’est précipité devant l’État de Cowbell. La plus grande surprise de la nation, ce serait l’Orange de Syracuse, est restée invaincue, battant le Wolfpack.

Et, comme si nous avions besoin de plus de drame, dans le résumé du PAC After Dark, les Utes ont renversé le sud de la Californie sur une conversion en deux points avec quelques secondes à jouer, 43-42.

Tout cela et les cerceaux universitaires sont juste à l’horizon.

Je connais un sportif dans son endroit heureux.

— cd kaplan

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *