La défense des Titans surpasse les Colts pour rester au sommet de l’AFC Sud

Par Ben Arthur
Rédacteur FOX Sports AFC Sud

NASHVILLE — Il fut un temps où le Colts d’Indianapolis dominé le Titans du Tennessee.

De 2011 à 2016, les Colts ont battu les Titans 11 fois de suite. Indianapolis a balayé la série de la saison 11 fois de 2003 à 2016 au Tennessee une fois au cours de cette période. La légende des Colts, Reggie Wayne, a rappelé aux Nashvilliens cette domination lors du repêchage de la NFL 2019, qui s’est tenu à Music City. Sur scène pour annoncer un choix des Colts, recevant des huées dispersées, l’ancien receveur All-Pro a commencé à traîner les fans des Titans.

“Allez Tennessee,” dit Wayne. “Vous avez tous affronté les Colts 20 fois en 10 ans et vous avez gagné trois matchs. Arrêtez ça.”

Maintenant, cependant? Le script a basculé. Les Titans sont sur une grande séquence de victoires contre leur rival de division le plus dur.

“Ça fait vraiment du bien, surtout quand le propriétaire [Jim Irsay] fait des commentaires sur la difficulté avec laquelle nous avons battu les Titans et des trucs comme ça”, la sécurité Kévin Byard a dit. “Ça fait du bien de les balayer à nouveau.”

Tennessee (4-2) a battu Indianapolis (3-3-1) 19-10 Dimanche au Nissan Stadium pour prolonger sa séquence de victoires contre l’adversaire de l’AFC Sud à cinq matchs, prolongeant un record de franchise et prendre le contrôle de la division pendant sept semaines. Il a également marqué la quatrième victoire consécutive des Titans et mis fin à la séquence de deux victoires consécutives des Colts.

Après avoir mené 13-0 pendant deux quarts, les Colts se sont ralliés pour réduire leur déficit à un score à deux reprises en seconde période. Mais les Titans placent le kicker Randy Bullock a foré un panier de 48 verges pour pousser l’avance du Tennessee à 19-10 avec 3:44 à jouer. Sur la possession d’Indianapolis qui a suivi, le demi de coin des Titans Terrence Mitchell forcé un échappé sur un Michael Pittman Jr.. prise et sécurité Amani Talonneur récupéré pour redonner le ballon à l’équipe locale avec 3:28 à faire.

La star des Titans, porteur de ballon Derrick Henriqui a disputé son troisième match consécutif de 100 verges au sol (30 courses pour 128 verges), a couru pour deux premiers essais en quatre matchs pour glacer le match.

Mais c’est la défense du Tennessee – avec trois plats à emporter et 10 coups sûrs du quart-arrière – qui a ouvert la voie un jour où le quart-arrière Ryan Tannehilltacle défensif vedette Jeffrey Simmons et centre Ben Jones tous ont lutté contre les blessures.

“Je suis fier de nos gars qui ont trouvé des moyens de gagner”, a déclaré l’entraîneur Mike Vrabel.

Après avoir inscrit 34 points, un sommet de la saison, lors de la victoire de la semaine dernière contre les jaguarsil est apparu que les Colts avaient trouvé une configuration de ligne offensive qui fonctionne, avec Denis Kelly au tacle gauche, Quenton Nelson à la garde droite, Ryan Kelly au centre, Matt Prior à la garde droite et Braden Smith au tacle droit. Bien que le groupe ait bénéficié d’un jeu de passes rapide contre Jacksonville, il y avait des raisons d’être optimiste.

Mais pour la deuxième fois en un mois, le front des Titans était trop difficile à gérer pour les Colts dans les tranchées.

Le Tennessee harcelé Matt Ryan dans la poche tout le jeu. La pression a joué un rôle clé dans les deux interceptions de Ryan en première mi-temps, qui comprenaient un choix de six de 76 verges par le demi défensif. Andrew Adams.

Sur le choix décisif d’Adams, une pression du secondeur extérieur Bud Dupree a forcé Ryan à lancer rapidement le receveur Paris Campbell, qui n’a pas eu la chance de se retourner la tête en sortant d’une route fulgurante. Le score défensif a mis les Titans en place 10-0.

Sur la prochaine possession des Colts, Dupree et joueur de ligne défensive Kévin fort a effondré la poche pour forcer Ryan à effectuer un autre lancer précipité sur les troisième et troisième des 38 des Titans, choisi par le secondeur David Long Jr..

“C’est super d’avoir des revirements et surtout de s’occuper du football”, a déclaré Vrabel. “Ça va être la formule [to win games]. C’est comme ça qu’on va devoir jouer.”

Après un départ de 0-2, les Titans contrôlent leur destin en entrant dans la semaine 8. C’est en grande partie à cause de leur défense, qui a un penchant pour livrer gros dans les moments de haute pression sur le tronçon.

Contre la Les aventuriers, il arrêtait une tentative de deux points à la fin du quatrième quart-temps. Lors du premier match contre les Colts, c’était Denico Autrysack troisième vers le bas de la fin de la dernière période qui a forcé une tentative de panier qui a été ratée. Contre la Commandants? Interception de Long sur la ligne de but avec neuf secondes à faire.

Ce n’est peut-être pas joli avec les Titans, mais ils trouvent des moyens de gagner.

“Ces autres équipes de la division, beaucoup de respect pour eux, mais je sais que chaque fois que nous affronterons les Colts, ce sera un combat”, a déclaré Simmons.

C’est un combat pour lequel Indianapolis n’a plus de réponse.

Ben Arthur est le journaliste de l’AFC Sud pour FOX Sports. Il a auparavant travaillé pour The Tennessean/USA TODAY Network, où il a été l’auteur des beats des Titans pendant un an et demi. Il a couvert les Seahawks de Seattle pour SeattlePI.com pendant trois saisons (2018-20) avant de déménager au Tennessee. Vous pouvez suivre Ben sur Twitter à @benyarthur.


Obtenez plus de la Ligue nationale de football Suivez vos favoris pour obtenir des informations sur les jeux, les actualités et plus encore



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *