Le premier Chalk Walk Art annuel dans la vieille ville nord est un succès

Le comptable Glenn Christianson, qui peint normalement des peintures murales, crée sa propre énigme en 3D / photo de Laura Plaia pour Zebra Press

ALEXANDRIA, VA – Le samedi 15 octobre, de 10h à 16h, les rues de la vieille ville d’Alexandrie du Nord ont été transformées en incroyables musées d’art. Les artistes ont transformé les trottoirs et les stationnements dans tout le secteur pour amener la première « promenade à la craie » annuelle dans la vieille ville nord.

“Nous sommes si heureux que de si grands artistes se joignent à nous dans la vieille ville nord où ils peuvent présenter leur travail incroyable”, a déclaré Agnès Artemelprésident de la Alliance nord de la vieille ville. “Les emplacements donnés par de nombreux Alliance les membres présenteront le quartier des arts et de la culture dans la vieille ville nord.

L’architecte Anila Angjeli crée son “TuliPop”/photo de Laura Plaia pour Zebra Press

La matinée a débuté à Centre des canaux où les artistes ont ramassé leurs fournitures de craies et ont reçu leurs désignations de trottoirs assignées. Le temps était parfait, avec juste ce qu’il fallait de chaleur et de lever de soleil pour inspirer les artistes. Certains artistes ont même écrit de la marelle à la craie dans leurs espaces pour faire couler le jus imaginatif.

L’artiste Michael Price s’échauffe à la marelle avant de fariner./photo de Laura Plaia/Zebra Press

Peu de temps après, ils ont commencé à créer leurs chefs-d’œuvre à la craie. Plusieurs artistes n’ont jamais travaillé avec de la craie auparavant, ayant utilisé principalement des aquarelles, des acryliques, des pastels et de l’argile. Cela s’est donc avéré être une nouvelle expérience pour beaucoup – créer des expressions artistiques sur du ciment.

“La joie de l’art” et “redonner à la communauté” étaient les deux thèmes communs que la plupart des artistes ont mentionnés lorsqu’ils ont parlé du “pourquoi” derrière leurs œuvres. Plusieurs des artistes ont partagé qu’ils créent de l’art à temps partiel, ou même pendant leurs temps libres, tout en jonglant avec des emplois de jour allant de comptable, architecte, enseignant, récent diplômé de VCU, artiste de jeu, à la collecte de fonds, entre autres.

Remy Lavelle se met dans l’esprit de l’automne avec son champ de citrouilles./photo de Laura Plaia pour Zebra Press

“C’est ma partie préférée de l’année”, déclare Remy Lavelle, qui créait un art à la craie de citrouille en hommage à son chien au-dessus du pont arc-en-ciel, Pluto. “Si j’ai appris quelque chose en tant qu'(ancien) enseignant, c’est de faire partie de la communauté.”

Mairi Thorne montre sa miniature qui la guide tout au long du processus/photo de Laura Plaia pour Zebra Press

“Cela m’a manqué d’être couverte de pigment”, dit Mairi Thorne en riant. Elle a obtenu son diplôme en 2016 en Game Art, mais voulait revenir à mettre la main sur les éléments d’art.

Michael Price s’adapte rapidement de sa sculpture habituelle au farinage des trottoirs / photo de Laura Plaia pour Zebra Press

Son ami, qui dessine à la craie à côté d’elle, est Michael Price, un récent diplômé de VCU, qui crée principalement de l’art filaire en tant que sculpteur. Il travaille actuellement à la Torpedo Factory et espère un jour être juré dans une exposition d’art.

Les artistes à la craie comprenaient les suivants:

Anila Angjeli, Glenn Christianson, Nicole Flag, Adrienne Iannazzo, Patrick Kirwin, Remy Lavelle, Michael Price, Kristin Neubauer, Will Shanklin, Mairi Thorne, Brad Ulery, Vanessa Vale, Joyce Wagner, Julia Wagner et Margaret Wohler

Nicole Flag, scientifique, trouve encore le temps de créer des œuvres d’art telles que ce breuvage de sorcière, et a récemment placé “Best in Show” à l’un de ses nombreux concours / photo de Laura Plaia pour Zebra Press

Une zone « Kids Fun » avec des possibilités de farinage pour les enfants était disponible dans le stationnement au coin de North Royal et Montgomery Street.

La communauté ainsi que les artistes ont apprécié la possibilité de faire une pause et de profiter de la beauté de l’art à l’air frais. Les promeneurs fréquentaient les cafés de la vieille ville du nord, tels que St. Elmo’s, et les restaurants et établissements environnants pendant qu’ils se promenaient, profitant du beau temps du samedi. La journée s’est terminée avec des food trucks et de la musique live au Canal Center après 16h.

Photos supplémentaires :

Patrick Kirwin crée un King Tut multidimensionnel / photo de Laura Plaia pour Zebra Press
L’hôtesse de l’air Jules Wagner et sa mère Joyce (non représentée) créent une mosaïque de fleurs dans la cour d’Alexandria House
Kristin Neubauer et Brad Ulery plaisantent sur leurs styles très différents / photo de Laura Plaia pour Zebra Press
Vanessa Vale a expliqué qu’elle avait soigneusement cartographié sa création avant de mettre de la craie au sol / photo de Laura Plaia pour Zebra Press

[SEE ALSO: Synetic’s “Dracula” is Sexy and Slick“]



Vues des publications :
0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *