Best Of Paris+ Par Art Bâle 2022

Paris est toujours une bonne idée. C’est ce qu’ont pensé les organisateurs d’Art Basel, lorsqu’ils ont présenté leur concept à Paris pour la toute première fois – et ils ont prouvé leur promesse à leurs 40.000 visiteurs cette semaine. 156 galeries de premier plan de 30 pays ont exposé une sélection d’œuvres d’art du 20 au 23 octobre à Paris+ par Art Basel, qui a eu lieu au Grand Palais Éphémère. (Un emplacement temporaire, en raison de la rénovation du Grand Palais jusqu’en 2024).

L’énergie vibrante et la joie que vous avez ressenties lors de cette foire étaient uniques en leur genre. Une ambiance que nous n’avons pas connue dans les foires d’art récentes. Du soleil, des sourires, des câlins, du bonheur et des collectionneurs en humeur d’achat, sirotant Ruinart Blanc de Blancs face à la Tour Eiffel. Art Basel a rendu Paris encore plus magique cette semaine. Ou est-ce Paris qui a rendu Art Basel si magique ?

Voici mes faits saillants de la foire et au-delà :

L’une des premières choses que vous avez vues en entrant dans la foire était « Je t’aime No II » (1955) de l’artiste américain Robert Motherwell à la Pace Gallery. Tout simplement génial.

Une autre pole position à Paris+ revient à Hauser & Wirth. La galerie de premier plan a présenté “The Dream” (2022)” de l’artiste visuel américain Goerge Condo.

Jack Pierson est connu pour ses collages et ses citations rafraîchissantes et sarcastiques, toujours un moment fort sur le stand de Regen Projects : “A Bored Aimless Life with the Jetset” (2022).

La galerie suisse Eva Pressenhuber présente une œuvre „Revealing“ (2022), peinte avec du vernis à ongles et de l’encre par l’artiste contemporaine zurichoise Louisa Gagliardi.

L’art dans le parc dit “Sites au Jardin des Tuileries” : Organisée en collaboration avec le Musée du Louvre et organisée par Annabelle Ténèze, l’exposition intitulée “La Suite de l’Histoire” a réuni des œuvres de grande envergure dans le parc scénique du Jardin des Tuileries. L’exposition examine l’histoire multicouche des jardins, y compris ses dimensions politiques et publiques, à travers le travail d’artistes dont les pratiques renversent et réinventent souvent le rôle de l’art dans le domaine public. Installée dans un lieu où l’histoire, l’architecture et la nature convergent, l’exposition invite les visiteurs à revisiter les jardins d’une manière nouvelle.

Sites de la Place Vendôme : l’artiste germano-polonaise Alicja Kwade présente « Au cours des Mondes » (2022), commissaire d’exposition Jérôme Sans. Cette nouvelle installation, sa plus grande à ce jour, est un jeu de sphères, motif récurrent pour l’artiste, en dialogue avec des escaliers infinis.

Véritable parcours initiatique dans l’espace public, l’installation interroge notre rapport au savoir, à l’univers et aux mécanismes du pouvoir. Une exposition fascinante – de jour comme de nuit. L’exposition publique dure jusqu’au 13 novembre 2022

Audemars Piguet, la marque suisse de montres de luxe du Brassus, partenaire de longue date d’Art Basel, a commandé à l’artiste Andreas Angelidakis sa première monographie et sa plus grande exposition : „Centre d’appréciation critique de l’Antiquité (2022)“, qui se tient actuellement dans l’historique Espace Niemeyer à Paris.

Pour le 10e anniversaire du programme artistique de la marque, Audemars Audemars Piguet Contemporary a travaillé en étroite collaboration avec Angelidakis pour réaliser cette commande à grande échelle, un spectacle ludique, ironique et hypnotique qui met en lumière l’antiquité et l’ignorance actuelle du patrimoine et des valeurs, en mettant en valeur des œuvres qui représentent la réalité des monuments historiques de sa ville natale, Athènes. L’œuvre est à voir en entrée gratuite jusqu’au 30 octobre.

En tant que partenaire hôtelier officiel d’Art Basel à Hong Kong et cette année également à Paris, l’hôtel de luxe historique niché dans une propriété Beaux-Arts n’a pas seulement accueilli les invités du monde de l’art en leur offrant une vue romantique sur la ville et le Tour Eiffel, mais aussi avec des gourmandises dans les restaurants renommés de l’hôtel. Ce pour quoi The Peninsula Paris est surtout apprécié et célèbre, ce sont ses soins de spa luxueux et son espace bien-être spacieux. Leur nouvelle plateforme de bien-être et de durabilité « Life Lived Best » accompagne ses clients de manière holistique pour le bien-être physique, mental et nutritionnel – en particulier pendant les périodes chargées et intenses, comme cette semaine de foire d’art. Grâce au programme Art in Resonance de The Peninsula, l’hôtel s’engage profondément à s’engager dans la sphère artistique, non seulement en tant que lieux d’expositions, mais aussi en tant qu’initiateurs et innovateurs de la culture.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *